Files - WAD COVER #4

Texte Caponigro Christelle - Date 4 Juin 2012

Photo couverture : ADAM SAVITCH

Cover : Saskia (Marylin Agency)

Chaque semaine, vous découvrirez les couvertures du WAD depuis ses débuts ainsi que leurs éditos.
Une manière de retracer l’évolution de notre magazine depuis sa première parution en 1999.

On continue avec le numéro #4  datant de l'année 2000.

EDITO

" Happy ! UNE GRANDE CLAQUE AUX MAUVAISES VALEURS… Pour vivre heureux… décidons le.

Si l’on veut bien regarder autour de nous ce qui prête à sourire, si l’on veut bien oublier un instant les sempiternels sujets d’énervements et de déception, croyez nous, il ya de quoi se réjouir. Alors que les médias tartinent depuis des semaines sur le changement de siècle ( qui en fait rappelons le, n’aura lieu que dans un an…), nous avons choisi de vous concocter un numéro « happy ».

Happy, d’abord, de voir la mode reprendre des couleurs. Au niveau économique, elle repart de l’avant après plusieurs années de stagnation. De nouvelles marques naissent un peu partout, de nouvelles boutiques, tout aussi imaginative que créatives, ouvrent leurs portes et attirent une clientèle curieuse d’abord, fidèle ensuite.

Happy, encore, de voir un univers qui se restructure, avec l’émergence de dizaines de petits labels pointus et ingénieux, et la fin des dinosaures omnipotents. Nous ne sommes plus dans un marché de leaders, mais dans un marché de challengers où chacun peut trouver sa place.  Une bonne nouvelle pour l’esprit d’entreprise, d’invention, d’initiative. Une bonne nouvelle aussi, évidemment, pour les milles tribus qui forment notre société et qui trouvent plus facilement chaussures à leur pied.

Happy, toujours, de voir la tolérance gagner du terrain. Nous sommes heureux d’entrer dans une nouvelle ère, où chacun peut vivre sa vie sans déranger l’autre. Il est fini, le temps où l’on se retournait sur vous dans la rue si vous osiez porter une tenue sortant de l’ordinaire. Désormais, chacun porte ce qui lui plaît, et cela ne semble plus gêner grand monde, si ce ne sont quelques esprits chagrins en voie de disparition. Et si le phénomène reste plus fort dans nos grandes métropoles qu’en province, reste ce constat : aujourd’hui, tout est permis, ou presque. Que ce soit dans sa vie sexuelle, dans ses goûts musicaux ou dans ses choix vestimentaires. « Happy Birthday », enfin, à vous, lecteurs, et à nous mêmes, puisque voilà juste un an, WAD faisait une apparition remarquée sur le marché et dans les kiosques. Un an de prospective et de recherche, pour dénicher les tendances de demain dans cet « urban culture » qui nous entoure.

Un an de travail pour essayer de vous proposer un journal qui vous ressemble, qui vous étonne, qui vous ouvre des horizons nouveaux sans jamais ronronner. Merci encore de l’accueil que vous lui avez réservé.

:-D La WADTEAM "

Photo cover : ADAM SAVITCH

Cover : Saskia (Marylin Agency)

Each week, you will discover the WAD's covers since its beginning and their editorial. A way to see the evolution of our magazine since its first parution in 1999.

Let's continue with the WAD #4 from 2000.

EDITORIAL

" HAPPY ! A HARD KNOCK TO BAD VALUES… To live happily… choose to.

If we decided to observe what is worth a smile and to forget about the recurring sources of stress and disappointment, believe us, there is enough to rejoice about. While the press goes on about the new century (which is still a year away) we have chosen to cook you up a "happy" issue.

Happy, before all, to see fashion rejuvenating. New creative brands and stores are attracting a curious and increasingly loyal clientele.

Happy, again, to see a changing universe, with the appearance of small, cunning labels and the end of the ancient big names. We are entering a competitive market full of challengers There is a place for everyone and the needs of the thousands of urban tribes that form our society will be better catered to.

Happy once more to be entering a new era of tolerance where each person can live his life without bothering someone else. You no longer turn heads in the street with an unordinary outfit. Even if some bitter minds remain, today since one year ago WAD first appeared in the newsstands. One year of analysis and research to dig up tommorow's trends in this "urban culture" that surrounds us. One year of work to provide you with a fitting and surprising magazine that broadens your horizons. Thank you again for such a warm welcome !

:-D The WADTEAM "

Catégorie: Art