Files - WAD COVER #16 : THE UNDER ISSUE

Texte Contributor WAD - Date 7 Septembre 2012

Couverture.

Photographe : Bertrand Jacquot

Modèle : Poline

Chaque semaine, vous découvrirez les couvertures du WAD depuis ses débuts ainsi que leurs éditos. Une manière de retracer l’évolution de notre magazine depuis sa première parution en 1999.

On continue avec le numéro #16 datant de l'année 2003.

La mode ? Nous vivons avec, nous vivons dedans. Bien ou mal, c’est comme ça : la mode est devenue une pièce centrale de la culture urbaine. Le moteur d’un monde, le nôtre, où le vêtement est un langage. Depuis quatre ans, numéro après numéro, c’est ce langage-là que nous essayons de décrypter.

La vocation de WAD, c’est donc de montrer, d’explorer, de chercher, de défricher. Mettre la rue à la place qu’elle mérite, la première. Braquer les projecteurs sur ces phénomènes urbains qui imprègnent, consciemment ou pas, nos moindres gestes. Mais notre rôle, c’est aussi de lever le voile sur ce qui se passe en amont. Plus haut, plus loin, là où les autres ne vont jamais. Notre rôle, c’est donc aussi de parler ce(ux) qui se cache(nt) derrière la face visible de cette nouvelle mode : ses créateurs méconnus, ses ressorts secrets, ses pourquoi et ses comment. D’où ce numéro « Under ».

Underwear, underground, under tout court… Tout doit y passer. Une vraie culture est née, à nous de l’analyser. C’est bien beau de lire pour la cinquante-troisième fois la biographie de John Galliano, mais cela ne reflète guère notre réalité. Prenez le métro, ouvrez les yeux : qu’est-ce qu’on y porte ? Du Diesel, du KanaBeach, du Replay, de l’Adidas et du Puma… Et en général, rien n’est dû au hasard, tout est soigneusement choisi, parfois chèrement acheté. Il y a quelques années, une seule poignée d’initiés et de passionnés se demandait ce qui se trouvait derrière le rideau : qui avait inventé le fabuleux Elwood de G-Star ? Qui avait eu l’idée de colorer les jeans ? Qui avait le premier osé les gros logos ? Aujourd’hui, les labels pointus et les innovations vestimentaires sont devenus des phénomènes sociaux qui intéressent tout le monde. Alors, qui tire les ficelles ? Réponse au fil des pages…

Underwear, underground, under tout court… Tout doit y passer. Une vraie culture est née, à nous de l’analyser. C’est bien beau de lire pour la cinquante-troisième fois la biographie de John Galliano, mais cela ne reflète guère notre réalité. Prenez le métro, ouvrez les yeux : qu’est-ce qu’on y porte ? Du Diesel, du KanaBeach, du Replay, de l’Adidas et du Puma… Et en général, rien n’est dû au hasard, tout est soigneusement choisi, parfois chèrement acheté. Il y a quelques années, une seule poignée d’initiés et de passionnés se demandait ce qui se trouvait derrière le rideau : qui avait inventé le fabuleux Elwood de G-Star ? Qui avait eu l’idée de colorer les jeans ? Qui avait le premier osé les gros logos ? Aujourd’hui, les labels pointus et les innovations vestimentaires sont devenus des phénomènes sociaux qui intéressent tout le monde. Alors, qui tire les ficelles ? Réponse au fil des pages…

Cover.

Photographer : Bertrand Jacquot

Model: Poline

Each week, you will discover the WAD's covers since its beginning and their editorial. A way to see the evolution of our magazine since its first parution in 1999.

Let's continue with the WAD #16 from 2003.

Fashion: We live with it, we live in it. For better or worse, that’s how it is. Fashion had become the centerpiece of urban culture. The motor of a world – ours – where clothing is language. For the last years, issue after issue, it’s this language we’ve tried to decipher.

WAD’s vocation is to show, explore, search, to open up and to give the street the position it deserves, number one. WAD wants to fix the studio lights on the urban phenomena that influence, consciously or not, the least of our gestures. But our role is also to lift the veil on what’s happening upstream. Higher up, further away, up the others never go. Our role is also to talk about what (and who) is hiding behind the visible face of this new fashion: unknown designers, their secret impulses, their whys and hows. Which takes us Under.

Underwear, underground, under, quite simply. Anything goes. A real culture is being born, for us to analyse. While it’s great to read John Galliano’s biography for the fifty-third time, it’s hardly a real reflection of our reality. Take the metro, open your eyes: What are people wearing? Diesel, Replay, KanaBeach, Adidas, Puma… And in general, nothing is totally random, everything has its place, often carefully chosen, sometimes expensively bought. Only a few years ago, only a handful of the initiated (and the passionate) was asking themselves what lay behind the curtain – who invented the fabulous Elwood by G-Star? Who had the idea to colour jeans? Who first dared to play with big logos? Today, cutting-edge labels and clothing innovations have become social phenomena that interest everybody. So what lies beneath? Just turn the page and uncover the world under the clothes.

Catégorie: Art