Files - Saint Paul by Jungho Geortay

Texte Hélène Brunet-Rivaillon - Date 7 Mars 2012

 

Texte : Hélène Brunet-Rivaillon

Cela fait douze ans que le designer vibrionnant Jungho Geortay, Belge d’origine coréenne, travaille comme styliste menswear pour différentes maisons. Depuis 2008, en parallèle de ses activités pour de grandes enseignes, il développe des collections urbaines surprenantes et raffinées pour son propre label: Saint Paul. Junhgo a reçu le WAD dans son pied-à-terre parisien. Il nous a raconté son parcours passionnant autour d’un thé de Chine parfumé…

 

Lanvin, Kenzo, Jean-Paul Gaultier, Paul & Joe… les marques ayant eu recours au talent de Jungho Geortay sont nombreuses. Aujourd’hui, il est notamment aux commandes de la ligne « Héritage » de la griffe bretonne de vêtements marins Armor Lux. Il y a quelques années, ce styliste hyperactif a commencé à imaginer des imprimés poétiques et malicieux pour des chemises éditées en pièces uniques, portant chacune un message dissimulé dans un endroit insolite (souvent à l’intérieur du col) et toutes nommées en fonction du jour du calendrier correspondant à leur création. Encouragé par la journaliste Elisabeth Paillié et soutenu par le Printemps Design de Beaubourg (qui a été le premier à commercialiser ses chemises, dans des pack reprenant les imprimés en all over), Jungho a décidé de créer sa marque, en faisant référence à son deuxième prénom. Comme il nous l’a expliqué en nous présentant ses créations, il considère que « la chemise est le seul élément de la garde robe masculine sur lequel on peut se permettre un peu de fantaisie, car on peut contrebalancer par un pull ou une veste. ». Le styliste belge prend manifestement un malin plaisir à chatouiller les standards du design textile en créant des ruptures graphiques via l’introduction habile d’éléments inattendus dans ses motifs. Le choix stratégique des emplacements de ces petits clins d’œil est astucieux et permet un camouflage aisé pour se conformer aux exigences du dress code classique. Pour les besoins de ces jeux de détails réjouissants, toutes les chemises de la marque sont assemblées à la main.

Text: Hélène Brunet-Rivaillon

For the past twelve years, the indefatigable Jungho Geortay, a Belgian of Korean origin, has been working as a menswear stylist for a series of different fashion houses. Along with his work with big labels, he has been developing surprising and refined urban collections for his own label, Saint Paul, since 2008. Jungho invited WAD to his Parisian pied-à-terre to discuss his fascinating career over a fragrant Chinese tea...

 

Lanvin, Kenzo, Jean-Paul Gaulthier, Paul & Joe... the labels that have sought Jungho Geortay’s talent are numerous.  Today, he is notably at the helm of Breton nautical clothing label Armor Lux’s Heritage line. A few years ago, this hyperactive stylist began dreaming up mischievous and prints for shirts, produced as single pieces, each bearing a message concealed in a hidden spot (often inside the collar) and named after the calendar day corresponding to their creation. Encouraged by journalist Elisabeth Paillié and supported by the Printemps Design at Beaubourg (who were the first to market his shirts, in packs that repeated his prints), Jungho decided to create his own label, referencing his second name. While presenting his designs, he explained his belief that  “the shirt is the only element of the masculine wardrobe where we can allow for a bit of imagination, as it can be counterbalanced by a sweater or a jacket.” The Belgian stylist takes an obvious and crafty pleasure in toying with the standards of textile design, creating graphic ruptures through the skilful placement of unexpected elements into his motifs. The strategic arrangement of these minute details is sharp and cleverly camouflaged, conforming to the constraints of the classic dress code. To work in these playful details, all of the label’s shirts are assembled by hand.

Les collections de Saint Paul s’étoffent au fil des saisons. Après des séries de t-shirts illustrés, Jungho a lancé sa « Winter Jacket » l’hiver dernier, en collaboration avec le tailleur anglais Mr Smith (connu pour ses travaux chez Kenzo, Louis Vuitton, Christophe Lemaire, Karl Lagerfeld, Thierry Mugler etc) : une veste douillette en laine de cachemire et doublure en maille,   pourvue de poches moulées (sans empiècement) doublées en percale de coton, fabriquée en Italie. Les t-shirts, chemises et vestes Saint Paul sont déclinés pour homme et femme. Le cachet espiègle et la folie ludique de la collection spring-summer 2012 raviront les amateurs de style las des imprimés traditionnels sages et monotones.

Saint Paul est distribué dans une quinzaine de boutiques haut de gamme dans le monde, de Paris à Tokyo, en passant par Seoul, Hong-Kong, Jeddah,  Berlin, Barcelone, Bruxelles etc. L’hiver prochain, la marque proposera des pulls dans le cadre d’un co-branding avec Armor Lux et des vestes imperméables en Loden autrichien.

The collections produced by Saint Paul have expanded with each season. After a series of illustrated t-shirts, Jungho launched his ‘Winter Jacket’ last winter, in collaboration with English tailor Mr Smith (known for his work with Kenzo, Louis Vuitton, Christophe Lemaire, Karl Lagerfeld, Thierry Mugler, etc.): a cosy jacket in wool cashmere with a knit lining and seamlessly integrated pockets lined with percale cotton, produced in Italy. Saint Paul t-shirts, shirts and jackets are made for men and women. The hidden marks and the playful follies of the spring-summer 2012 collection will delight style lovers weary of traditional sober, monotone prints.

Saint Paul is distributed in a handful of high-end stores internationally, from Paris to Tokyo by way of Seoul, Hong Kong, Jeddah, Berlin, Barcelona, Brussels and more. Next winter, the label will offer sweaters through a co-branding with Armor Lux and waterproof jackets in Austrian Loden.

 

Catégorie: Fashion