Files - Modeselektor - interview

Texte Archibald Charlet - Date 12 Juillet 2012

Sauvage, exubérant et absurde, le groove de Modeselektor semble être un mix de plusieurs styles musicaux qui arrive à soulever les dancefloor du monde entier.

On a réécouté vos albums, et on a trouvé que Monkeytown est peut-être un peu moins dancefloor que les précédents. Que voulez-vous faire passer à ceux qui vous écoutent ?

Tu sais, l’une des bonnes choses quand tu fais de la musique, c’est que tu n’as pas besoin de penser. Tu peux juste vivre le moment et choper l’inspiration quand elle vient. Nous n’avions rien planifié, tout a été histoire d’émotions.

Sur Monkeytown, on peut voir des collabs avec Thom York, Otto Van Schirach et Sacha Ring. Vous aimez ça ? Est-ce un besoin pour vous ?

Ça aussi c’est arrivé naturellement! On a commencé à travailler avec l’intention de faire un album instrumental et puis ces opportunités sont apparues.

J’imagine que vous passez beaucoup de temps ensemble, autant pour le label que les tournées, la prod, les remixes… Quel est votre secret pour garder une si bonne relation ?

On s’adore c’est tout !

Savage, exuberant and absurd, Modeselektor’s groove seems to be a mix of different kinds of musical styles. They have a worldwide success by mixing control and chaos.

We listened again to your albums, and found that Monkeytown seems less dancefloor than the previous one. What do you want to pass on to those listening to you?

Well, you know, the nice thing about making music is that you actually don't have to think while doing it. You can just live in the moment and catch the inspiration when it comes by. Long story short - we didn't plan anything and didn't want to say anything with it. It's all about emotion...

Just on Monkeytown we can see collabs with Thom York, Otto Van Schirach and Sacha Ring. You like it? Is it a need for you?

Even this came out on its own! We started working on the album and originally wanted to do an instrumental album but those opportunities showed up.

I imagine you spend a lot of time together, as for the label, tours, production and remixes…. What’s your secret for keeping up so well between each other? 

We just love each other!

Une chanson ridicule que vous aimez ?

On adore D.A.F.!

Le plus gros problème technique que vous ayez eu ?

Il y en a eu tant ! Le pire c’est quand l’équipement n’arrive pas à l’aéroport avant un concert…(ndlr : Cette interview a du être faite par mail parce que leur matériel n’était pas arrivé !)

Qu’est-ce que vous aimez le plus ?

Nos enfants, nos femmes, les singes et l’aéroport Tegel de Berlin.

Les projets à venir ?

A.T.O.L est en route maintenant – Modeselektor + Shed + Marcel Dettmann. À l’automne, on va en studio avec Apparat, pour un nouvel album de Moderat !

Une dernière phrase ? Exprimez votre imagination !

We fly on a  "Currywurst".

One ridiculous song that you love? 

We love D.A.F.!

The biggest technical problem you encountered?

There are so many! But in the end all worked out. Worst thing is when the equipment doesn't arrive at the airport before a show... ( ed. This interview had to be done via mail because their equipment didn’t show up at the airport! )

What do you love most?

Our kids. Our wives. Monkeys. The airport Berlin Tegel.

Projects to come? 

A.T.O.L. is on the run right now - Modeselektor + Shed + Marcel Dettmann. In fall we’ll also start in the studio with Apparat again for a new Moderat album.

One last sentence? Express your imagination! 

We fly on a  "Currywurst".

Catégorie: Music