Files - Milan Lunetier

Texte Julien Magalhaes - Date 21 Novembre 2011

Video by Kim Roselier

Il y a quelques temps, j'ai dû choisir ma première paire de lunettes. Perdu dans la multitude de choix qui s'offraient à moi, découragé par les vendeurs qui me présentaient leurs plus beaux modèles Mac Lesggy, j'étais à deux doigts de me faire convaincre par Adriana Karembeu que, oui, pouvoir customiser ses branches de lunettes avec des fleurs hawaïennes, c'est trop super. Si j'avais su que Milan avait ouvert sa boutique à deux pas de chez moi, j'aurais moins souffert.

Milan, de Brooklyn à Paris

Opticien de formation, il travaille dans 14 boutiques parisiennes avant d'ouvrir la sienne. C'est après un voyage à Brooklyn que Milan a une révélation, séduit par l'ambiance particulière qu'il y trouve : un mix entre des influences arty, chics et populaires. Dans son store, le ton est donné dès l'entrée : une déco épurée, du béton, du mobilier années 50, un petit jardin au fond. Sur les présentoirs en bois, moins de modèles présentés que chez la plupart des opticiens, mais aussi et surtout mieux choisis.

Not long ago, I had to choose my first pair of glasses. Lost in the multitude of choices in front of me, discouraged by salespeople who presented only the finest Mac Lesggy frames, I was seconds away from being convinced by Adriana Karembeu that yes, customising  the glasses with Hawaiian flowers was a really great idea. If I had known that Milan had opened his shop mere steps from my place, I wouldn’t have suffered nearly as much.

Milan, from Brooklyn to Paris

An optician by training, he worked in 14 Parisian boutiques before opening his own. Milan had a revelation after a trip to Brooklyn, where he was seduced by the unusual ambiance that he discovered: a mix of arty, chic and trendy influences. In his store, the tone is clear from the entrance: the decor is refined, concrete, 50s-era furniture, a small garden in the back. On the wooden displays, there are fewer models than you would find in most other opticians, but the selection is definitely more carefully chosen.

Un gage de qualité

Parce que c'est ça qui fait la particularité de la boutique de Milan : la priorité donnée à la qualité. Dans son stock, un petit choix parmi des collections Oliver People ou IC Berlin, mais aussi des modèles vintages chinés aux USA, comme ce petit lot de lunettes restaurées des années 20 aux charnières tout en or proposées dans le shop. Et puis, chez Milan, on prend son temps. Une heure en moyenne par personne. Histoire de cerner la personnalité de celui qui ne vient pas chercher qu'une paire de verres, mais aussi un kiff esthétique, un accessoire signé, qui a une histoire.

La boutique est d'ailleurs accolée à un label, I-Like, qui rassemble 20 lunetiers des grandes villes de France se rejoignant régulièrement autour de la qualité des services et des produits. Grâce à des intervenants extérieurs au label, comme des verriers ou des développeurs marketing, ce petit groupe se tient au courant des dernières innovations techniques, et visite les salons de lunetterie du monde entier. 

Et ça marche bien. La boutique de Milan vient d'ailleurs d'être choisie pour présenter la toute première collection du fils d'Oliver People, en exclusivité avec Colette et Marc Le Bihan à Paris. La preuve du grand travail de prospection et du solide réseau de ce passionné de belles lunettes bien faites. 

En somme, choisir ses lunettes chez Milan, c'est choisir de prendre son temps, et de porter avec soi un objet de qualité. Je devrais en parler à Adriana.

 

Crédit photos : Gilles Rivollier

 

A guarantee of quality

This is what makes Milan’s boutique special: quality is the number one priority. The choices vary – you can choose from a selection of the Oliver People or IC Berlin collections, but there are also vintage American frames, as with the small batch of restored glasses from the 20s with golden hinges on display in the shop. And, at Milan’s, they take their time. On average, an hour per person. It’s about discerning the personality of the person looking to buy, as a pair of glasses is more than just that. It’s an aesthetic statement, an individualising accessory, something with a back story.

The boutique is linked with I-Like, a label that groups together 20 opticians from France’s major cities, regularly gathering around the quality of their services and products. As part of the label, the members are able to visit salons all over the world to keep informed of new developments in the field, such as in glasswork or marketing.

And it’s working well. Milan’s boutique has been selected to present the very first collection by the son of Oliver Peoples along with Colette and Marc Le Bihan in Paris. Further proof his dedication to his vocation the strong network built by this fanatic for stylish and quality frames.

Choosing glasses at Milan is choosing to take your time and to wear nothing but the best. I should talk to Adriana.

 

Photo credit : Gilles Rivollier

Milan Lunetier, 27 rue de Charonne Paris 11

Catégorie: Fashion - Tags: ic berlin, lunettes, milan, oliver people