Files - ME006 in Paris

Texte Carine Lucas - Date 26 Juin 2012

Créer un véritable rendez-vous autour des musiques électroniques, telle est l'ambition de ce festival imaginé par Rémy et José de Mercredi Production. 

Qui êtes-vous ?

Rémy Baiget. Du moins c'est le nom qui m'a été donné à la naissance.

Pouvez-vous expliquer votre job ?

Je m'occupe du programme au Rex club et je co-gère Mercredi Production avec José Lagarellos.

Comment et pourquoi avoir fait ce festival ?

Par envie de voir naître un festival autour des musiques électroniques et de la culture club. Pour continuer de défendre la musique que l'on défend au Rex club ou à Nuits Sonores.

Comment se fait votre sélection ?

Dans un chalet à Chamonix, 15 jours de ride et à écouter des disques avec José.

On a fait une première sélection assez large et puis petit à petit la grille de programmation est apparue.

Quel artiste ne doit-on pas manquer ?

J'ai envie de dire Les Fils du Calvaire (le nouveau projet des dOP) mais aussi les 3 duos du dimanche au Cabaret Sauvage : Wolf + Lamb, Soul Clap et The Martinez Brothers. La nouvelle génération new-yorkaise aime la house music et nous en sommes très contents. Et puis bien entendu : Laurent Garnier au Trianon, pour finir au Rex club avec la Body & Soul, dimanche 1er juillet.

Qui auriez-vous aimé ajouter au line up (si tout était possible) ?

Kraftwerk : il y a eu un concert incroyable au Moma à NY.

Les soirées se déroulent dans des clubs. Pourquoi ne pas avoir choisi des lieux plus atypiques ? 

L'idée était de construire un festival urbain, dans des salles parisiennes et proposer pleins d'événements proches des Parisiens, et par conséquent éviter les transports.

Building a real rendezvous for electronic music – the ambitious goal of the festival created by Remy and Jose from Mercredi Production.

Who are you?

Remy Baiget, or at least that is the name I was given at birth.

Can you explain your job?

I’m in charge of programming at Rex Club and I co-manage Mercredi Production with José Lagarellos.

How and why did you come up with this festival?

We wanted to see a festival dealing with electronic music and club culture. To continue to promote the music that we promote at Rex Club or at Nuits Sonores.

How did you work out the programme?

In a chalet in Chamonix, 15 days of hitting the slopes and listening to CDs with José.

We made a large initial selection and bit by bit the programming grid appeared.

Is there anyone we definitely shouldn’t miss?

I want to say Les Fils du Calvaire (the new project from dOP), but also the three duos playing Sunday at Cabaret Sauvage: Wolf + Lamb, Soul Clap and The Martinez Brothers. The new New York generation likes house music, which we’re happy about. And, of course: Laurent Garnier at Trianon, then capping off at Rex Club with Body & Soul, Sunday July 1.

Who would you add to the line up (if anything was possible?)

Kraftwerk: they played an amazing concert at MOMA in New York.

The parties are all taking place in clubs. Why didn’t you choose more unusual venues?

The idea was to create an urban festival, in Parisian venues, and to offer events that were accessible to Parisians so they didn’t have to travel.

La musique électronique fonctionne très bien en ce moment. Comment expliquez-vous cet engouement ?

C'est vrai que la musique se porte bien en France, à mon avis c'est grâce à la scène locale et française qui s'est professionnalisée, et qui fait parler d'elle. Je pense aux nombreux labels français qui nous régalent les oreilles ces derniers temps...

On parle souvent de Paris l'Endormie. Êtes-vous d'accord ?

Non pas du tout, les gens sortent, font la fête et c'est une bonne chose.

En parlant de Paris et ses lieux, quel est le meilleur endroit selon vous pour faire la fête ?

Tout dépend de ce que tu as envie d'écouter, je pense que le Cabaret Sauvage est un lieu magique...

Le dernier track que vous avez écouté sur votre ipod ?

Le dernier Nathan Fake tout juste sorti...

Des projets pour la suite ?

ME.008 toujours au Cabaret Sauvage pendant le festival Sin Fronteras avec Ben Klock, Marcell Dettmann, Tamasumo, Steffi, Boris, Prosumer, Nd_Baumecker… un 48h00 Ostgut Ton à ne pas manquer!

Electronic music has hit its stride lately. How do you explain the upswing in interest?

It’s true that the music is doing well in France, and I think it’s because the local and French scene has become more professional, and is making a name for itself. I’m thinking of the many French labels that have released ear candy lately…

You often hear about Paris as being the city that sleeps. Do you agree?

No, not at all, people are going out and partying, and that’s a good thing.

Speaking of Paris and its venues, what do you think is the best spot to go out partying?

It all depends on what you want to hear, although I think that Cabaret Sauvage is magical…

The last song you listened to on your iPod?

The brand new Nathan Fake…

Any upcoming projects?

ME.008, also at Cabaret Sauvage during the Sin Fronteras festival, with Ben Clock, Marcell Dettmann, Tamasumo, Steffi, Boris, Prosumer, Nd_Baumecker… and a not to be missed 48h Ostgut Ton…

Catégorie: Event