Files - (H+) LUCY MCRAE

Texte Pierre-henri Camy - Date 23 Octobre 2012

Lucy McRae, 33 ans, Amsterdam et l'Australie, "architecte des corps"

 

 

Pourquoi la silhouette humaine doit-elle être remodelée?

Je ne pense pas avoir l'envie de remodeler la silhouette, il s'agit plus d'un instinct naturel. 14 ans de cours de danse classique sont peut-être à l'origine de cette obsession.

Quel est votre processus de création?

Il est lié à la façon dont travaille un scientifique, qui expérimente et observe, voit quelles transformations se passent et lesquelles collent à l'hypothèse, l'appareil photo agissant tel un microscope qui documente le processus.

Quels sont vos travaux actuels?

Je viens de terminer la réalisation d'un film à propos d'une femme qui crée méticuleusement des clones à partir de substances comestibles. Dans son labo-"morgue", elle mixe les genres, fusionnant l'homme et la femme, et concoctant des améliorations sensorielles grâce à sa matrice mathématique. Elle mélange les identités comme si elle préparait un gâteau et dissèque les visages avec son couteau à cookie, une "prouesse de perfection" dans la reconnaissance faciale. On la voit finalement assise dans une scène solitaire de voyeurisme culinaire, alors qu'elle se mange elle-même. Ce film est une collaboration avec un patron de restaurant et collectionneur d'art australien qui doit rester dans l'anonymat, pour un lancement en novembre. Je croise tous mes membres afin que Nicolas Jaar s'occupe de la bande-son.

 

Lucy McRae, 33, Amsterdam and Australia, "body architect"

 

 

Why does the human silhouette need to be re-shaped?

I would say its not that I feel the need to re-shape the silhouette, it's more of a natural instinct. 14 years in French classical ballet training maybe the reason for this obsession.

What is your "re-shaping" process?

I liken it to how a scientist works, experiments and observes, sees what transformations occur and which ones match the hypothesis, the camera performing as a microscope documenting the process.

Actual stuff you're working on these days?

I have just directed a film about a woman who is meticulously making human clones out of edible substances. In her morgue-esque laboratory she mixes genders; fusing together man and woman, and concocts sensory enhancements according to her made up mathematical matrix. Blending identity as if making cake and dissecting faces with her "perfection prowess" facial recognition cookie cutter, we see her finally sat down in a solitary, voyeuristic dining scene, delicately eating herself. This film is a collaboration between an undisclosed restaurant owner / dedicated art patron in Australia, launching in November. I'm crossing limbs Nicolas Jaar will make the soundtrack.

Quel est votre meilleur outil de création ?

L'instinct.

Quelle est la technologie la plus fascinante que vous ayez observée dans le monde de la mode?

Le textile Vibro est une technologie de détection venue d'Angleterre qui a été utilisée durant les entraînements des gymnastes olympiques afin qu'ils atteignent les positions parfaites dans leurs "prouesses athlétiques". Je suis fascinée par la possibilité d'un plateau de performance et l'évolution du corps en relation avec la technologie et la vitesse. Un champ vibrant enveloppe le corps et envoie des impulsions quand la posture n'est pas parfaite ou quand un athlète n'adopte pas la même attitude que ses équipiers. En considérant que cette technologie soit un jour appliquée à la mode, cela aurait un impact fascinant sur le contrôle du corps, qui peut contrôler votre corps et comment nous pourrions évoluer dans l'espace.

Quelle est justement l'invention la plus incroyable que vous aimeriez voir mise sur le marché?

Des parfums avalables, une idée que j'ai réalisée l'an dernier. C'est une pilule cosmétique qui se sert des enzymes naturels du corps pour émettre une odeur créée biologiquement quand tu respires. De petites gouttelettes dorées apparaissent sur la surface de la peau, créant un parfum qui fonctionne de l'intérieur vers l'extérieur. Le corps devient un vaporisateur, et le rôle de la peau est repensé.

Sans la technologie, vous seriez…

Tout d'abord, moins stressée. Et puis, je pourrais rêver éveillée à la façon dont nous pourrions fusionner.

Dans le futur, les hommes et les femmes seront…

Un mélange de l'un et l'autre.

www.lucymcrae.net

Your ultimate creative tool?

Instinct.

What is the most interesting technology you ever met in fashion?

Vibro textile is a sensing technology coming out of England used for training Olympic gymnasts to attain perfect posture "athletic prowess". I'm fascinated with the possibility of a performance plateau and how the body is evolving in relation to technology and speed. A vibrating field envelops the body and pulses when a posture is not perfect, or when an athlete is not mimicking the exact same shape as their team member. Consider when this technology hits a fashion market, it will have a fascinating impact on controlling the body, who can control your body and how we might move through spaces.

The most amazing invention you'd love to see launched on the market tomorrow?

Swallowable perfume is an idea I released last year, it is a cosmetic pill that uses the body's natural enzymes to emit a biologically enhance odour when you perspire. Tiny golden droplets appear through the skins surface creating a perfume that works from the inside out, the body becomes an atomiser, re-defining the role of skin.

Without technology, you'd be...

Firstly Less stressed. Then, I would daydream about how we can merge it.

Man/woman of the future will be...

A blend of each other.

www.lucymcrae.net

 

Catégorie: Art