Files - (H+) CALEB LANDRY JONES, FROM X-MEN TO G-STAR

Texte Pierre-henri Camy - Date 16 Octobre 2012

PHOTOS : ROMAIN STAROS STAROPOLI / RETOUCHING : MATHIEU SARRAZIN

STYLE : JEAN-PAUL PAULA / ALL CLOTHES BY G-STAR

Découvert dans le rôle du mutant Banshee dans X-Men : First Class, le jeune comédien US Caleb Landry Jones est le nouvel ambassadeur de G-Star. Après son portrait en page 16 de notre H+ ISSUE, voici son interview réalisée cet été à Berlin lors du Bread & Butter.

Caleb, une apparition au festival de Cannes fut votre première mission pour G-Star, quel souvenir en gardez-vous ? 

C’était mon tout premier festival, et c’était l’enfer… C’était Los Angeles en plus concentré. J’étais là-bas pour G-Star et pour un film, Antiviral, qui était présenté dans la sélection Un Certain Regard.  

On s'autorise à penser qu'Antiviral, réalisé par le fils de David Crononberg, est un film bizarre…

Ouais (rires), je pense. Brandon Cronenberg et son père ont les mêmes passions et les mêmes idées sur certains aspects de la vie que je trouve très intéressantes. Ils ont tous les deux un très fort… comment dire ? Quand vous regardez quelque chose, que vous y prêtez attention, que vous regardez une fleur pousser, puis mourir. Ils peuvent faire ce genre de chose, je pense que c’est dans leurs gènes. Ils sont comme ça, c’est tout. 

C’est une histoire à propos d’un virus ? 

C’est un film à propos de l’obsession de la célébrité (rires). C’est parfait, tu vois, être à Cannes pour un film sur l’obsession de la célébrité… 

Nombreux parmi nos lecteurs en sont obsédés... quelle est votre histoire avec le jean ? Et que saviez-vous de G-Star avant d'en devenir l'ambassadeur ?

J’ai toujours porté des jeans, c’est le genre de mode que l’on trouve chez moi, au Texas. Je connaissais déjà l’histoire de G-Star et je suis allé sur Internet pour en apprendre plus. J’ai vu Vincent Gallo dans quelques campagnes de pub. J’aime bien Vincent Gallo et « Buffalo 66 », je me suis dit : « Ok, c’est pas mal ! ». 

Savoir que Vincent Gallo a été l’égérie G-Star était une bonne raison d’accepter ?

Non, je ne crois pas. Mais savoir qu'Anton Corbijn allait shooter la campagne était la raison principale. J’adore sa photo de Miles David où il a les mains sur le visage, c’est une photo mythique. Mais je ne savais pas que c’était lui qui avait pris cette photo, et je me suis dit : « Il a fait celle-là aussi ? ». J’ai découvert qu’il avait aussi réalisé le film Control avec Sam Riley. J’avais travaillé avec Sam quelques mois avant pour le film Byzantium. C’est fou, tu vois, comment les choses arrivent. Byzantium raconte l’histoire d’une mère et de sa fille, toutes deux sont des vampires. Gemma Arterton, qui était l’ancienne égérie féminine G-Star, joue la mère, et Sam joue le vampire principal. Moi je joue Franck, un mec qui est en train de mourir d’une leucémie et qui tombe amoureux de Saiorse Ronan (la fille) et en gros il l’a sort de… (il cherche ses mots).

Du vampirisme ? 

Oui c’est ça (rires) !           

Discovered playing the mutant Banshee in X Men: First Class, the young American actor Caleb Landry Jones is the latest G-Star ambassador. You discovered his portrait in our H+ ISSUE (page 16), you can now read the interview we did with him during Bread & Butter tradeshow (Berlin) this summer.

Caleb, what was your first mission for G-Star, the first step of the job? Cannes festival?

That was the first festival I've ever been to. It was hell... Los Angeles condensed, in Cannes... I was there both for G-Star and a movie, the movie, Antiviral, was presented in Un Certain Regard section. 

Seems like Antiviral, directed by David Cronenber'gs son, is a bizarre movie...

Yeahhhh (laughing). I think ???? and David Cronenberg have the same interests, and the same ideas, on certain aspects of life, that I find really interesting. Both have a strong... Very... What's the word?... When you pay attention, you watch something... If you seat and whatch a flower grow, and then die. They can do that kind of thing, I think it's in the blood. It's just the way that they are made.

It's a story about a virus?

It'a story about celebrity obsession... (Laughs) So it's perfect you know, being in Cannes, for a movie about celebrity obsession... A big fuck you to... Tss, tss, tsss...

What is your personal story with denim?

I always wore jeans, that's a kind of fashion where I come from, Texas. I knew about the G-Star brand and went on Internet to know more. I saw Vincent Gallo on some campaigns. I like Vincent Gallo and "Buffalo 66"... I said "Ok, that's not bad!".

Following Vincent Gallo as the G-Star egery was a good reason to say OK?

I don't think so. Knowing that Anton Corbijn will shoot the campaign was the big thing. I like is picture of Miles Davis, with Miles Davis hands on his face, an iconic picture. I never knew he sot this pictures, and I said "He did that one two?!?". And I found that he shot the movie "Control" with Sam Riley. I've just worked with Sam a few month before, for the movie "Byzantium"... It's interesting, you know, how things happen. The storie of "Byzantium" follows a mother and daughter who are vampires. Gemma Arterton, who was the former G-Star female egery, plays the mother, and Sam is playing a head vampire. I play Franck, a guy who's dying of leuchemia and he falls in love with Saiorse Ronan (the daughter), and he kind of takes her out, of... (Searching is words)

Vampirism?

Yeah! (Laughs)

Control rendait hommage au chanteur de Joy Division, Ian Curtis, c’est votre genre de musique ? D’autres groupes anglais que vous aimez ? 

Je ne suis pas un gros fan de Joy Division, mais je pense qu’ils étaient vraiment bons. J’aime bien certains groupes pop de l’English Invasion, et des groupes des années 60 ou 70 comme les Kinks. C’était vraiment une belle époque. Tout le monde commençait à jouer avec le sexe… Ca évoluait beaucoup à cette époque-là. J’aurais vraiment aimé voir ça. Maintenant c’est juste de la propagande commerciale de masse. Les maisons de disques te disent ce qui est bien, ce que tu dois écouter, et pourquoi tu dois l’écouter, et qui est cool maintenant ! Le rock’n’roll n’est pas censé se préoccuper de tout ça (rires) !

Et des groupes Texan ?

Stevie Ray Vaughn, c’est un guitariste fantastique. Robert Johnson, mais est-ce qu’il vient du Texas ? Si c’est le ça, c’est sans doute la meilleure chose qui vient de là-bas. Je crois qu’il est de Dallas, si c’est exact, alors c’est votre homme. Mais vérifiez, je ne voudrais pas dire de mensonges (rires).   

Vous parliez de « propagande commerciale de masse », comment gérer le fait d’être associé à une énorme marque de jeans telle que G-Star ? Quel était « le deal » entre vous et G-Star ? 

Je n’étais pas inquiet, car j'allais travailler avec Anton. Le shooting était génial, mais il faisait froid, c’était à 3000 mètres d’altitude environ. On était debout sur une plateforme, il y avait de la musique, toujours aléatoire, des Doors aux Rolling Stones, de la bonne musique des années 70. Ensuite on a fait des portraits, mais je ne les ai jamais vus, donc pour moi ils n’existent pas (rires). 

 

Votre prochaine étape avec G-Star ? 

Prendre un verre à la soirée G-Star, ce soir. Vous venez ? C’est notre prochaine étape. (Il s'adresse à l'attachée de presse de G-Star) C’est ça notre prochaine étape ? Prendre un verre. Je me disais que c’était une bonne réponse, c’est ce que je voulais vous dire (rires) !

Quelle chanson aimeriez-vous entendre ce soir ? Juste une.

J’aimerais entendre Instant Karma, de John Lennon. Si quand je débarque ils passent cette chanson, je serais heureux comme jamais !  

 

 

"Control" was dedicated to Joy Division's singer, Ian Curtis, is this your kind of music? Other English bands you like?

I'm not a die-hard fan of Joy Division, but I think they're great. I like some English Invasion pop bands, sixties and seventies stuff, The Kinks. I think it was a great time. Everybody was starting to play around with sexual... The whole thing was evolving at that time. I really wish I could have seen it you know. I think what's happenning now is mass, commercial propaganda. The companies are telling you what music is good, what you should listen to, andd why you should listen to them, who's hot now! Rock'n'roll is supposed to get rid of that! (Laughs)

From Texas?

Stevie Ray Vaughn, fantastic guitarist. Robert Johnson... Did he come from Texas? If he did it's probably the best thing that came from there. I think he came from Dallas, and if he does, he's our man! Please check, don't make me a liar. (Laughs)

Regarding the "mass commercial propaganda" you were talkin' about, how do you manage being associated with a huge denim brand such as G-Star? How was the "deal" between you and G-Star?

Working with Anton, I was not worried. The shooting was great, cold, at 3000 meters, something like that. Their was a plateform where we were standing on, there was some music playing, always on shuffle, from the Doors to the Stones, good seventies music. We did some portraits later, but I've never seen them, so as far as I know they don't exist. (Laughs) 

What's the next step with G-Star?

Having a few drinks tonight at G-Star party. You're comin'? This is our next step. (To G-Star PR) His is that our next step? Having a drink? I thaught that was a good answer, that's what I wanted to tell you! (Laughs) 

What song do you want to hear tonight? A song? Just one.

I'd like to hear John Lennon's "Instant Karma". If I walk in and they play that's song I'll be happy as hell!

Catégorie: Art