Files - Emma Mulholland, Fashion’s Mother Nature

Texte Carine Lucas - Date 19 Juin 2012

EMMA MULHOLLAND Fashion Film Spring / Summer 2012 / 13 from Alex Goddard on Vimeo.

Gamine, Emma grandit dans le faste des 90’s, avec son papa surfeur, au sud de l’Australie. Elle apprend alors à mettre de la crème solaire, à glisser sur les vagues, mais surtout à respecter ses copains de baignade : les poissons.

Toutes ses images de gosse se sont greffées à son lobe créatif et ont émergé à l’âge adulte, quand il lui a fallu se trouver un boulot. La plus si petite Emma se lance : elle fera des sapes mi-faune, mi-flore qu’auraient pu porter les minettes sexy des années 90. Chouette idée! Avec sa collection « As bad as i guana be », elle puise son inspiration dans le désert mexicain et nous crée l’apparat sexy d’un reptile en teuf avec des paillettes à foison et un amas de couleurs qui pique les yeux. Chez Emma, pas de place pour la morosité, chaque centimètre carré chante « coquillage et crustacés » sur les courbes de ces sirènes à l’allure sporty chic. On fait tous un grand « ohhhh c’est beaaaauuu ».

http://emmamulholland.com/

Emma grew up in the glory days of the 90s in the south of Australia, daughter of a surfer dad, and spent her childhood spent learning to wear her sunscreen, ride the waves, and respect her oceanic neighbours: the fish. 

These childhood moments imprinted themselves on her creative lobe, emerging when she needed to find a job. The still-petite Emma took a chance: she would make clothes that landed somewhere between fauna and flora, clothes that point to 90s sexy. Sweet idea! For her collection “As Bad As I Guana Be”, Emma drew her inspiration from the Mexican desert, creating the sexy sleek of a partying reptile with thousands of sequins and a bounty of blinding colours. Emma refuses to let gloom shade her work: every centimetre sings “Under the Sea” as mermaid curves lend a sporty chic allure. All together now: “Oooooh, sweet!”

http://emmamulholland.com/

 

Catégorie: Fashion