Files - Danielle Germany // Young, Reckless and $wag

Texte Marion Doré - Date 6 Aôut 2012

Danielle Germany, tout juste diplomée de la Winchester School of Art BA, se décrit elle-même comme une fille un peu étrange mais sérieuse et pleine d’ambition, dotée d’un sens de l’humour tordu. Elle espère surtout poursuivre dans la création de vêtements.

Votre pré-collection « Romeo » était inspirée du film « Romeo + Juliet » de Baz Lurhman. À quel film votre collection ‘’Bad Girls’’ pourrait –elle correspondre?

« Romeo » était inspirée du « Romeo + Juliet » de Baz Lurhmann et dans un sens « Bad Girls » a aussi été inspirée par ce film. Le concept de « Bad Girls » découle des éléments les plus intéressants de l’histoire : le conflit entre les garçons Montague et les Capulets des temps modernes en Floride et n’est pas sans rappeler les guerres de gangs qui font rage dans les rues d’Amérique. « Bad Girls » est une collection qui a grandi et évolué à partir de cette inspiration. Si je devais comparer « Bad Girls » à n’importe quel film moderne à part celui-là ce serait « The Runways ». Bien que la collection ne soit pas similaire aux costumes du film, c’est l’attitude des jeunes femmes qui reflète vraiment l’esprit de « Bad Girls ». Endurcies, jeunes, indépendantes, redoutables, rebelles, c’est ainsi que sont les Runaways et les « Bad Girls » aussi.

Vous dîtes que le thème de ‘’Bad Girls’’ se rapporte aux gangs hispano-mexicains. Dans ‘’Romeo + Juilet’’, on retrouve le thème du conflit entre deux grandes familles. L’affrontement, la lutte est un sujet qui vous tient à cœur dans la création ?

Ce n’est pas vraiment la violence ou la bagarre qui m’inspirent même si j’ai mon petit caractère. Je pense que la plupart du temps, c’est la culture des jeunes et les minorités qui suscite surtout mon intérêt. J’adore la mode obscure et l’individualité des gens, c’est ça qui m’inspire vraiment pour faire des vêtements, je veux créer des pièces décalées et inhabituelles.

Il y a une inspiration urbaine dans votre dernière collection : casquette, grosses chaines dorées, chemises larges d’hommes. Si ‘’Bad Girls’’ était un morceau de hip-hop, duquel s’agirait-il ?

La musique du défilé était ‘’Gucci Gucci’’ de Kreayshawn, elle reflète bien la collection. Kreayshawn a un super sens de l’humour et la chanson est très ironique. Les paroles correspondent à la Bad Girl attitude : on est cool, jeunes et on se fout de ce que vous pensez’’. Je pense que c’est très important de se foutre de ce que les autres pensent.

Danielle Germany is a graduate of Winchester School of Art Ba(Hons) 2012 . Danielle is a slightly strange but earnest girl with ambition and a warped sense of humour hoping to peruse her love for making clothes.

Your pre-collection ‘’Romeo’’ was inspired by Baz Lurhmann’s movie ‘’Romeo + Juliet’’. Which movie your ‘’Bad Girls’’ collection could refer to?

Romeo was inspired by Baz Lurhmann's Romeo + Juliet and in many ways 'Bad Girls' was also inspired by the film. The concept for Bad Girls was chosen from the elements of Romeo that I was most interested in, the conflict between the Montague Boys and The Capulets in modern day Florida is not dissimilar to gang wars raging on the streets of America. Bad Girls is a collection that grew and evolved from this initial inspiration. If I were to associate Bad Girls with any modern day film aside from this however it would be 'The Runaways'. Although the collection doesn't look similar to the costumes in the movie it's the attitude of the young women in the film that really reflects what Bad Girls is about. Tough, young, independent, fearsome and wayward women with attitude, that's what the Runaways are and what a 'Bad Girl' is.

You say that this ‘’Bad Girls’’ theme is about Hispanic/Mexican gangs. In ‘’Romeo + Juliet", there is also a conflict between two families. Do confrontation and fight inspire you to create?  I don't think it's necessarily violence or fight that inspire me despite knowing I have a bit of a temper! I guess a lot of the time it's youth culture and minorities that really spark my interest. I love obscure fashion and individuality in people and I guess that is what really gets me inspired to make clothes, I want to create clothes that are quirky and unusual.

There is an urban inspiration in your latest collection : snapbacks, big golden chains and large men shirts. If ‘’Bad Girls’’ was a hip hop track, which one would it be?

Bad Girls went down the runway to “Gucci Gucci' by Kreayshawn and I think this song reflects the collection well. Kreayshawn has a great sense of humour and the song is really tongue and cheek. Her lyrics reflects that Bad Girl attitude 'we're cool, young and we don't give a damn what you think'. I believe that's really important, to not give a damn what other people think.

Quel est la pièce phare de votre collection ?

La combinaison de prison orange était ma préférée, c’est la pièce phare car elle contient bien le message de ‘’Bad Girls’’. Les bad girls sont cool pendant un temps mais sont destinées à grandir ou finir en prison, voire pire. Ça montre à quel point la jeunesse est éphémère et que tu dois la vivre avant qu’il ne soit trop tard, ou tu finiras dans une cage d’une façon ou d’une autre.

Trois mots pour décrire le style de Danielle Germany ?

Jeune, imprudente et $wag.

Vous êtes fraichement diplômée. Quels sont vos projets futurs, développer votre propre marque ?

En ce moment je suis stagiaire dans l’impression, c’était juste après avoir fait mes imprimés pour ma pré-collection « Romeo » que j’ai découvert que c’était quelque chose que j’aimais vraiment. J’espère me perfectionner dans la création d’imprimés et continuer à faire des vêtements.

À part la mode, qu’est-ce que vous aimez le plus ?

Dormir.

Si Danielle Germany était…

Une planète ? Neptune

Une décennie ? les années 90.

Une citation ? « les gens ne remarquent jamais rien ». J.D. Salinger, The Catcher in the Rye

What is the key piece of your collection?

The orange prison jumpsuit was my personal favourite it was a key piece as it tied together the 'Bad Girl' message, bad girls are shit hot for a short time but are destined to grow up or end up in prison, or worse. It conveys how fleeting youth is and you've got to live it before your times up, you'll end up in a real or metaphorical cage one way or another.

Three words to describe Danielle Germany’s style?

Three words i'd use to describe my style are Young, Reckless and $wag.

You are freshly graduated, what are your projects for the future?

I'm currently interning in Print, it was only after making my pre-collection prints for Romeo that I discovered it was something I really loved doing. I hope to develop my skills as a print designer and continue to produce trend driven clothing and printed textiles.

Besides fashion, what do you love the most? Sleep.

If Danielle Germany was…

A planet? Neptune

A decade? 1990's

A quote? People never notice anything.  ~J.D. Salinger, The Catcher in the Rye

Catégorie: Fashion