Files - Christian l'Enfant Roi

Texte Perrine Hériot - Date 8 Aôut 2012

Diplômé de l’école internationale de mode « LaSalle College » Christian a travaillé pour une créatrice de vêtements haut de gamme pour femmes à Montréal avant de lancer sa propre collection en Octobre 2010. Ayant une vision personnelle de l’homme contemporain, sa marque impose une esthétique forte et s’adresse à une clientèle prête à prendre des risques mais tout en restant classique. 

Pourquoi avez-vous choisi ''Christian l'Enfant Roi''?

Un de mes anciens patrons m’appelait « Enfant Roi » et je pensais que c’était amusant pour plein de raisons. « L’enfant roi » est un terme qui a été crée pour représenter notre génération. Une génération où un « enfant gâté » a tout, tout de suite. D’un point de vue extérieur, ce qui a immédiatement attiré mon attention c’est que ce mot peut avoir plusieurs sens et qu’il fait prétentieux. C’était au départ une plaisanterie, mais l’image de la marque a tiré profit de ce nom évocateur. Mes clients peuvent donc s’identifier soit à l’esprit humoristique du nom soit à sa vraie signification. Il n’y a rien de mal à avoir l’air hautain si c’est fait avec désinvolture.

Quand est-ce que votre intérêt pour la mode a-t-il commencé?

Quand j’étais enfant, j’adorais créer des objets en 3D. J’aimais les Lego et je pouvais passer des heures à créer des objets de différentes couleurs et de différentes formes. L’art m’est ensuite venu naturellement et j’ai tout essayé de la peinture à l’art de la scène. Mais je me suis rapidement rendu compte que je préférais utiliser des matériaux bruts plutôt que du bois ou de l’argile. Je me suis inscrit dans une école de mode sans savoir où ça allait me mener et aujourd’hui voilà où j’en suis.

Quel voyage vous a le plus inspiré pour votre collection? 

Je pense que la plupart des voyages se font dans notre tête. Tu peux réellement voyager (ce qui est merveilleux) ou bien tu peux imaginer un endroit idéal tel qu’il est ou qu’il devrait être. Ma collection automne hiver 2012 par exemple, est inspirée du Grand Nord mais pour autant je ne suis jamais allé dans le Grand Nord du Canada. N’oublions pas que l’une des plus belles collections d’Yves Saint Laurent, la Russian collection en 1976, était inspirée d’une ville qu’il n’avait jamais visitée.

Pouvez-vous nous expliquer les tatouages que vous avez sur le bras gauche?

Mon bras gauche a été tatoué par Émilie Roby, une artiste de Montréal. Son travail est extraordinaire, je lui ai donc donné carte blanche. Je voulais juste qu’elle s’inspire des Arts Déco.

Graduate of the International Fashion School LaSalle College , Christian worked under a high end Montreal womenswear designer before launching his own line in October 2010. With a unique take on contemporary menswear his brand has taken a sure step towards establishing a strong aesthetic while building a unique clientele willing to take some risk yet still remaining classic.

Why did you choose "Christian l'Enfant Roi"? 

I once had an old boss call me an "Enfant Roi"  and I thought this to be humorous on so many different levels. "L'enfant roi" is a term coined to represent our generation. Somewhat of a "spoiled brat" instant gratification generation. From an outside point of view, it can have many symbolisms and sound quite pretentious which to me instantly draws attention. Originally intended as tongue-in-cheek, the Branding has benefited from such a strong name. I think my clients can identify either to the wittiness of the name or to the actual meaning. There is nothing wrong with sounding haughty if it's done in a silver-tongued fashion.

When does your interest for fashion begin?

As a child I was fascinated by creating three-dimensional objects. I loved Lego and would spend hours creating objects of different colors and shapes. Later Visual Arts came naturally and I dabbled in everything from painting to performance Art quickly realising I preferred fabric as a raw materiel than wood or clay. I applied to fashion school not knowing where it would lead and here I am.

Which trip inspired you the most for your collections?

 I think most of an actual "trip" is done in your head. You can physically travel (which is wonderful) or you can create an ideal of what you think a place is or should be. Don't get me wrong, my travels have inspired my collection, FW12 for example, was inspired by the Great North but I have for example never been to the ultimate Canadian North. Lest we forget, Yves Saint Laurent made one of his most stunning collection (Russian collection 1976) inspired by a country he had never visited.

Can you explain the tattoos you have on your left arm? 

My left arm was tattooed by a Montreal Artist named Emilie Roby. She does amazing work so I gave her "carte blanche". The only instruction was to draw inspiration from Art Deco.

Quel genre de musique écoutez-vous?

Je suis assez éclectique. J’ai des artistes de référence tels que Kate Bush, Portishead, Fleetwood Mac, Björk ou encore Roy Orbison mais j’essaye de rester ouvert à tout type de musique. Tout comme dans la mode, je reste bloqué sur un truc, et je me focalise dessus jusqu’à ce qu’il termine dans un dossier dans un coin de ma tête. Je peux aussi écouter Barbra Streisand si je suis dans le mood. 

Quel est votre endroit préféré à Montréal?

Montréal est un endroit unique avec beaucoup de choses à offrir. J’ai un petit faible pour le quartier de « Mile End »,  mais ce que j’aime vraiment ce sont les nouveaux endroits. Il a un regain de jeunes entrepreneurs qui ouvrent des restaurants, des bars et des pâtisseries dans la ville. À Montréal les « tendances » vont et viennent. On n’a même pas le temps de s’intéresser à tous les nouveaux endroits qui ouvrent, il est donc impossible de n’en choisir qu’un seul, la ville entière est mon endroit préféré.

About music, what do you like to listen? 

I have eclectic taste. Some staples remain (Kate Bush, Portishead, Fleetwood Mac, Bjork, Roy Orbison...) but I generally try to keep an open mind to most types of music or sounds. As in fashion I get "stuck" on something, dissect it until I can fit it into a folder in some filing cabinet I have somewhere in my head. I can also do a little Barbra Streisand if the mood is right.

What is your favorite place in Montreal?  

Montreal is a unique place with a lot to offer. I have a soft spot for the Mile End but what I really love is new spaces. There is a resurgence of young entrepreneurs opening restaurants, bars and pastry shops around the city. In Montreal "trends" come and go. Our attention span is next to none for new venues so it's impossible to name one specific place, the entire city is worth calling a "favorite".

Catégorie: Fashion