Files - CHAUNCEY

Texte gwladys Laffitte - Date 24 Octobre 2011

Maille, matière mal connue, non appréciée à sa juste valeur. Les deux français (mais belges de coeur), Chauncey, en ont fait leur marque de fabrique. Rencontre avec un couple qui se démarque du reste du monde, à l'atelier comme à la ville.

On remercie David de n'avoir poursuivi sa carrière de vétérinaire, pour s'adonner à la photographie, qui lui a permit de rencontrer sa chère et tendre : Nathalie. Déjà styliste pour de grandes maisons de la mode de luxe comme Hermès, Gautier ou encore Cerruti, elle désire créer sa propre ligne il y a 4 ans quand, ensemble, ils lancent Chauncey. Basés à Bruxelles (sûrement pour l'amour des frites), ils revendiquent un savoir faire artisanal et familial selon la tradition des tricoteurs, en l'intégrant à un design moderne et élégant.

Knit, a little known and underrated material. The two French (although Belgian at heart) designers behind Chauncey turned it into their trademark. A meeting with a couple who stand out, in the studio and on the street.

We have to thank David for devoting himself to photography instead of becoming a veterinarian, a move that led him to his beloved: Nathalie. Already a stylist for luxury fashion houses such as Hermès, Gautier and Cerruti, she had wanted to create her own line when, 4 years ago, together, they launched Chauncey. Based in Brussels (surely for the love of fries), traditional knitting informs their artisanal and familial savoir-faire, which they integrate into their modern and elegant design.

Mais pourquoi la maille ? La passion de construire la matière même, qui permet de nombreuses possibilités de créations. Choisir le fil parmi les innombrables choix qu'offrent le Pitti Filatti à Florence, puis imaginer, sculpter, créer : une technique fascinante que Nathalie et David ont l'habitude de comparer à la cuisine.

Faire évoluer les productions au fil des rencontres, des coups de coeurs humains, des initiatives. Un long processus de recherche du matériau parfait est entamé. Des contacts en Mongolie pour le cachemire, l'Italie pour les fils, l'Europe pour le tricot. La qualité est le principal critère et atout de Chauncey, même si cela prend temps et investissement. La fabrication locale est une priorité : ils tiennent à conserver cette proximité, gage de la particularité de la marque. Ce sont d'ailleurs eux deux exclusivement qui gèrent la logistique globale de leur petite entreprise belge. Un travail qui les passionne, « une production qualitative à taille humaine ».

Leur première collection Homme sort en 2009, commercialisée au Japon uniquement à leurs débuts, mais qui accroche l'oeil du Bon Marché : le commencement d'une vraie ligne de vêtements haut de gamme. Après un démarrage difficile, l'attrait pour Chauncey ne se fait pas attendre : premiers salons, premiers points de vente en France et déjà 7 collections à leur actif. Les deux amoureux prévoient même l'entrée de chaussures, de chapeaux ou encore de pantalons tricotés dans leur garde-robe. L'identité de la noble maille est affirmée, le prochaine collection arrive dans quelques semaines.

http://www.chauncey.be/

But why knits? The passion for constructing the material, which itself allows for numerous creative possibilities. Choosing the thread from the innumerable choices offered by the Pitti Filatti in Florence, then imagining, sculpting, creating: a fascinating process which Nathalie and David generally compare to cooking.

Their productions evolve as they weave through encounters, passions, initiatives. The lengthy process of searching for the perfect material begins. Contacts in Mongolia for the cashmere, in Italy for the thread, in Europe for the knitting. Quality is Chauncey’s primary principle, bar none, regardless of time and investment. Local production is a priority: their aim is to maintain a sense of proximity, proof of the label’s uniqueness. The small Belgian company’s international logistics are managed entirely by its founders, a job they adore, “producing quality items on a human scale”.

Their first menswear collection, in 2009, was only available commercially in Japan but managed to catch the eye of Le Bon Marché: the beginnings of a true upscale fashion line. After a rocky start, Chauncey set off running: first salons, first stockists in France, and 7 collections to their credit. The two lovers are considering adding shoes, hats or even knit trousers to their wardrobe. The next collection will be released in a few weeks, thus affirming the identity of the noble knit.

http://www.chauncey.be/

Pics by Chaucey themself

Catégorie: Fashion - Tags: Chauncey, WAD