Files - BWGH parle français.

Texte Carine Lucas - Date 24 Mai 2012

Collabs, sapes, mag, expo photo etc. Où trouves-tu toute cette énergie BWGH ?

Pouvez-vous nous expliquer la genèse de la marque?

BWGH est un binôme représenté par moi-même, David Obadia et mon associé Nelson Hassan. On parle plus souvent de structure pluridisciplinaire que de marque puisque nous avons un crée une marque, un label de photographes et un magazine.

 

Qui fait quoi dans votre duo?

C’est plus un travail d’équipe qu’autre chose. Que soit de la direction artistique aux relations presses en passant par la partie plus commerciale, on essaie vraiment de toucher à tout.

 

En quoi, BWGH est un collectif?

Avant d’être un collectif, BWGH est une plateforme qui sert d’expansion à différents artistes. Notre volonté depuis le début est de créer une structure différente avec l’organisation d’évènements et d’expositions, comme celle du bon Marché ou dernièrement celle de Bruxelles à Hunting & Collecting, et la création d’une marque de vêtement à l’identité forte.

 

La fascination pour Brooklyn c'est un fantasme de série B, une expérience de vie ou vous êtes juste méga fan de Jay Z?

C’est simplement un hommage à toute la scène artistique et culturelle que représente Brooklyn, un berceau à la fois mainstream et underground qui caractérise bien BWGH.

 

Quels sont les trois trucs qui pourraient nous donner envie de bouger à Brooklyn?

- un Dr Brown Cream Soda (meilleure boisson)

- Fette Sau BBQ  (meilleur restaurant)

- les Brooklyn Nets (future meilleure équipe)

 

Qu'est ce qui vous ferait quitter Paris?

Je ne quitterai Paris pour rien au monde mais c’est vrai que des villes comme New York ou Tokyo peuvent me faire réfléchir.

 

 

Collaborations, fashion, a magazine, a photo show, etc. Where do you find all your BWGH energy?

Can you explain how this all came to be?

BWGH is a partnership composed of myself, David Obadia, and my associate Nelson Hassan. We're more of a multidisciplinary structure than a label, since we created a label, a photography collective and a magazine.

Who does what in your partnership?

It's more about teamwork than anything else. We really try to play a part in everything, from art direction to press relations and the more commercial aspects of our work.

So then, BWGH is a collective?

BWGH is less a collective than it is a platform to promote different artists. Our goal from the beginning has been to create a different structure by organizing events and exhibitions, like the one at the Bon Marche, or more recently the one at Hunting & Collecting in Brussels, as well as creating a clothing label with a strong identity.

Where does your fascination with Brooklyn come from - B-list movies, life experience, or are you just huge Jay-Z fans?

It's an homage to the fact that Brooklyn is known as a creative and artistic hub, one that is both mainstream and underground, which fits BWGH well.

What are the three things that could make us want to get to Brooklyn?

- a Dr Brown Cream Soda (the best drink)

- Fette Sau BBQ (the best restaurant)

- the Brooklyn Nets (the soon-to-be best team)

Is there anything that would make you leave Paris?

Nothing in the world could make me leave Paris, even if it's true that cities like New York and Tokyo can sometimes make me wistful.

 

 

Vous avez commencé avec une série de tee (comme pas mal de marques street wear) avant d'élargir votre gamme. Vous aviez un background de base dans le textile ou vous avez tout appris sur le tas?

Nous sommes tout jeunes et BWGH est notre première aventure dans le textile. On vient tout juste de finir nos études !

La collection SS12 mixe imprimés amérindiens, décontraction frenchy avec un nom de marque qui sent bon les Etats-Unis, votre ADN c'est quoi finalement?

Avec la collection "Cornely" (une technique de broderie ancestrale que nous avons remis au gout du jour), nous dévoilons pour la première fois un vestiaire complet et nous affirmons ainsi un peu plus notre ADN qui se base sur des tissus d’excellentes qualités et des détails précieux qui donnent une vraie identité à la marque.

Depuis le début, vous floquez les photos de certains photographes, issus de votre collectif, sur vos tee-shirts. Qui sont-ils?

Nelson et moi étions assez mauvais derrière l’objectif, on s’est donc naturellement effacés pour promouvoir des amis photographes.

Des fringues, une collab avec OC, des expos et maintenant un mag avec Snatch. Qu'est-ce qu'on y lit, qui es-ce qu'on y voit?

Ce Special Issue en collaboration avec Snatch est un dyptique de reportages, interviews, shooting sur la la relation quasi-sentimentale que l’on entretient entre Paris et New-York.

Vous n'allez surement pas vous arrêtés en si bon chemin. Des projets pour la suite?

Coté mode nous allons présenter en Juin prochain au Capsule Paris, une collection en collaboration avec Libertine-Libertine, des tee shirts, pulls, chemises et même quelques accessoires. Côté photo, nous organisons très prochainement une exposition à Madrid avec nos artistes. Et puis pour finir, une collab avec Colette mais chut, on ne peut pas vous en dire plus.

Et pour finir, votre TOP 5 du moment ?

1) Fantastic Man

2) Donna Summer

3) José Parla

4) Mr Gentleman

5) L’As Du Falafel

 

http://www.bwgh.fr/

 

Like quite a few streetwear labels, you started with a t-shirt series before expanding your lines. Do you guys have a background in textiles or have you learned everything on the fly?

We're all young and BWGH is our first adventure into textiles. We've only just finished studying!

The SS12 collection mixes Native American prints with French casualness and a name which rings American. How exactly is your DNA composed?

With the Cornely collection (an embroidery method that we're bringing back into the spotlight), we're releasing our first complete line, confirming that our DNA is based on the quality fabrics and intricate details that really represent the label.

You've been using photos by members of your collective on your t-shirts since the beginning. Who are they?

Nelson and I aren't very skilled behind the lens, so we decided to step back and promote our photographer friends.

Clothes, a collaboration with OC, exhibitions and now a magazine with Snatch. What are we reading, who are we seeing?

The Special Issue in collaboration with Snatch is a diptych of articles, interviews and shoots on the sort-of sentimental relationship we maintain between Paris and New York.

The way things are going, it's clear you won't be stopping anytime soon. What projects do you have coming up?

On the fashion side we'll be presenting a collection in collaboration with Libertine-Libertine at Capsule Paris next June, t-shirts, sweaters, shirts and a few accessories. On the photography side, we're organizing an exhibition in Madrid with our artists. And a collaboration with Colette is in the works but shhh, we can't say more.

And to sum up, your current TOP 5?

1) Fantastic Man

2) Donna Summer

3) José Parla

4) Mr Gentleman

5) L'As Du Falafel

 

Catégorie: Fashion